PressClub: Argent des dictateurs : Quels sont les instruments actuels pour que le crime ne paie pas ?

0
1178

Press Conference Invitation

Dictators’ assets:
What are the current tools used to ensure
that crime doesn’t pay?

Monday, 3 April 2017, at 11:00
Press Club Brussels Europe
Rue Froissart 95, 1040 Bruxelles

How does Switzerland freeze, confiscate and restitute assets of corrupt Heads of State, politicians and high government officials? How to prevent that these suspicious funds end up on Switzerland’s financial centre? For a long time – contrary to popular misconceptions – Switzerland has developed an innovative legal framework and has launched international initiatives. How will Switzerland further uphold its pioneering role? As the process is complicated the challenges are considerable. Nevertheless, the results are here. The efforts need to be continued – with determination and creativity.

Ambassador Roberto Balzaretti, responsible for the asset recovery dossier at the Swiss Federal Department of Foreign Affairs FDFA, will present the instruments that his country puts forward in order to strengthen the fight against proceeds from corruption. These issues are sensitive and affect both, poor and rich countries. This will be a concrete discussion with names and vivid examples.

Please confirm your participation to: [email protected]

Invitation à une conférence de presse

Argent des dictateurs :
Quels sont les instruments actuels pour
que le crime ne paie pas ?

Lundi 3 avril 2017, à 11h
Press Club Brussels Europe
Rue Froissart 95, 1040 Bruxelles

Comment la Suisse bloque, confisque et restitue-t-elle l’argent des chefs d’Etat, hommes politiques et hauts fonctionnaires corrompus ? Comment prévenir que ces fonds douteux arrivent sur sa place financière? Contrairement aux idées reçues, la Suisse a développé depuis de nombreuses années un cadre juridique novateur et des initiatives internationales. Comment compte-elle développer ce rôle de précurseur? Le défi est de taille car le processus est compliqué, mais les résultats sont là. Il s’agit désormais de poursuivre les efforts, avec persévérance et créativité.

L’Ambassadeur Roberto Balzaretti, responsable du dossier du recouvrement d’avoirs au Affaires étrangères suisses, viendra présenter les instruments que son pays met en avant pour renforcer la lutte contre l’argent de la corruption. Des dossiers sensibles qui touchent à la fois les pays pauvres que les pays riches. Mode d’emploi avec des noms et des exemples parlants.

Merci de confirmer votre participation : [email protected]

Press Club Brussels Europe
95, rue Froissart – 1040 Brussels
02/ 201 37 05
[email protected]
www.pressclub.be