Press Club Bruxelles: Les réseaux sociaux, une arme contre les femmes journalistes ?

0
Deux tiers des femmes journalistes sont harcelées selon un rapport de l’IMWF (International Women’s Media Foundation), repris par Reporters sans frontières et la Fédération internationale des journalistes (FIJ). Pour un quart d’entre elles, ce harcèlement a lieu sur les réseaux sociaux. Ces actes participent de la violence faite aux femmes et de la volonté de les réduire au silence.
À l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes, la RTBF souhaite contribuer à la réflexion avec l’AJP, la FIJ et la FEJ. Nous vous invitons ce 25 novembre, à une après-midi de réflexions sur cette problématique.
L’objectif de cette rencontre est de susciter la réflexion, le débat et de faire émerger quelques bonnes pratiques pour soutenir la voix des femmes journalistes sur les réseaux sociaux
PROGRAMME
Modération Safia Kessas et Himad Messoudi
 
Introduction Jean-Paul Philippot, administrateur général de la RTBF
 
Bénédicte Linard, Ministre des Médias et des Droits des Femmes
Panel 1 LA PAROLE AUX CONCERNÉES
Rokhaya Diallo, journaliste, Camille Wernaers, journaliste, Myriam Leroy et Florence Hainaut, journalistes
Panel 2 LES OUTILS POUR LUTTER CONTRE LE CYBER-HARCÈLEMENT SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
Xavier Degraux, spécialiste en réseaux sociaux Pamela Morinière, FIJ et FEJ Martine Simonis, AJP Irène Zellinger, ASBL Garance
Panel 3 QUELLES RÉPONSES MÉDIATIQUES ET JURIDIQUES
Aline De Volder, coordinatrice des réseaux sociaux de l’info, RTBF Jean-Pierre Jacqmin, directeur de l’information à la RTBF Thierry Fiorilli, rédacteur en chef du Vif
Conclusions et recommandations Safia Kessas et Himad Messoudi
Cocktail
Renseignements et réservation obligatoire via cno@rtbf.be 
Artículo anteriorSobre la situación en Nicaragua
Artículo siguienteBolivia y la utopía de la Patria Grande (parte final)
Peruana e Italiana. Jurista. Periodista. Abogada. Universidad Mayor de San Marcos. Master en Organismos Regionales e Internacionales de Desarrollo, Universidad de Piura. Master en Derecho y Economía de la Unión Europea-Universidad Statale di Milano. Doctor de Investigación en Derecho Internacional de la Economía-Universidad Luigi Bocconi. Fundadora: CEFIAL-UE y Panorámica Latinoamericana. Fundadora y Coordinadora del Foro Euro-Latinoamericano de la Mujer. Lema: El conocimiento genera desarrollo. Las personas con conocimiento constituyen el mejor recurso de una Nación.

Dejar respuesta

Please enter your comment!
Please enter your name here